Freelance : comment trouver ses premiers clients

Se lancer en freelance et profiter des avantages de ce statut en fait rêver plus d’un. Choix de ses horaires, de son emploi du temps, définition de ses tarifs et absence de patron sont autant de raisons qui donnent envie à de plus en plus de salariés de franchir le cap du freelancing.

Cependant, se lancer demande du courage et surtout beaucoup d’informations. On ne devient généralement pas 100% freelance du jour au lendemain. Une des questions qui reviennent le plus souvent lorsque je donne des conseils freelance est : comment trouver mes premiers clients ?

En fonction de votre domaine d’activité et de votre cible, voici plusieurs astuces pour vous aider à trouver vos premiers clients en tant que freelance.

Définir son client idéal

Un des avantages de la vie de freelance est de pouvoir choisir ses clients, et également les personnes avec qui on travaille. 

Lors de la mise en place de votre stratégie, vous devez réfléchir au persona de votre client idéal. Voici par exemples quelques pistes de réflexion :

  • Taille de l’entreprise : petite, moyenne ou grande
  • Domaine d’activité : dans quoi souhaitez-vous vous spécialiser ?
  • Type d’interlocuteur : entrepreneur, salarié, profession libérale
  • Mindset de votre interlocuteur
  • Niveau d’exigence, compétences similaires aux vôtres
  • Besoins : améliorer leurs réseaux sociaux, mieux gérer leur comptabilité, placer leurs produits dans plus de points de vente…
  • Les frustrations ou points de blocage : quels sont les challenges actuels auxquels sont confrontés vos clients et quelle est la solution que vous leur apportez ?
  • Géographie : visez-vous votre ville, votre pays, ou l’international ? 
  • Langues : dans quelle(s) langue(s) souhaitez-vous travailler ?

Faites ensuite une rapide étude de marché. Avez-vous beaucoup de concurrents ? Est-il plus judicieux de vous positionner sur des entreprises locales ou délocalisées ? Plus votre spécialité est ciblée, plus vous pouvez analyser avec précision les tendances du secteur. Enfin, consultez les sites web et prestations de vos concurrents pour ajuster votre offre. 

Connaître son offre sur le bout des doigts

Pour avoir envie de travailler avec vous, votre futur client a besoin d’être rassuré sur vos compétences et votre professionnalisme. Connaître vos produits, vos services et leurs prix sur le bout des doigts vous permet de gagner en assurance et de présenter votre offre clairement à vos nouveaux clients.

Se créer un portfolio de son activité est idéal pour faire savoir précisément ce que vous vendez. Rendez-le attrayant mais direct et clair. L’idéal est que ce portfolio prenne la forme d’un site web, où vous pourrez montrer de précédentes réalisations et où on peut vous contacter. Cela vous aidera également à construire votre référencement en ligne avec un blog optimisé pour le SEO par exemple. En cas de budget serré, un site vitrine style landing page ou un document pdf bien construit suffit.

Faire fonctionner son réseau

Pour trouver ses premiers clients en tant qu’auto-entrepreneur, n’hésitez pas à solliciter votre réseau. Et plus précisément, n’hésitez pas à faire fonctionner VOS réseaux.

Premièrement, n’hésitez pas à partager l’info autour de vous et dans votre cercle d’amis ou de connaissances virtuelles. Quand on se lance, c’est le moment où jamais de l’annoncer, alors faites-le en grand ! Parents, amis, compte Facebook ou Instagram : annoncez que vous vous lancez en freelance en fanfare, et surtout, précisez dans quoi vous vous lancez ! Qui sait, vos compétences répondent peut-être à un de leur besoin sans que vous le sachiez ! N’hésitez pas à pratiquer l’auto-promotion : n’ayez pas peur de leur demander de partager l’information. Plus elle sera diffusée, plus vous aurez de chance de trouver vos premiers clients.

N’hésitez pas non plus à faire fonctionner votre réseau professionnel. Si vous êtes en bon terme avec les entreprises pour lesquelles vous avez déjà travaillé, peut-être seraient-elles ravies de profiter de nouveau de vos compétences. Contactez-les, et faites passer le mot à vos anciens collègues.

Enfin, utilisez votre compte Linkedin pour diffuser l’information à votre réseau. Les connaissances ajoutées au fil des années sont une véritable mine d’or. 

Demander conseil

De nos jours, le télétravail, le freelancing, et la mode des “digital nomades” prennent de plus en plus d’ampleur. Vous connaissez d’ailleurs probablement quelqu’un de votre entourage qui s’est lancé ?

Demandez-lui conseil ! Rien de mieux que l’expérience de quelqu’un qui a réussi pour se donner du courage et élargir ses idées. Et si vous avez besoin d’un coup de pouce supplémentaire, rejoignez ma formation pour devenir freelance

Acheter la formation

L’importance des réseaux sociaux

En plus d’avoir un portfolio à jour, vous pouvez profiter du levier offert par les réseaux sociaux pour valoriser votre activité. 

Réfléchissez à votre profil et créez-le pour qu’il constitue une vitrine de vos compétences. Tous les réseaux sociaux peuvent avoir une valeur ajoutée : Instagram bien sûr, mais aussi Facebook, Twitter ou Linkedin. L’idée est de choisir une ou deux plateformes que vous allez investir à fond. Optez pour la plateforme où votre cible est présente, et où vous savez que vous serez enthousiaste de créer du contenu. 

Les plateformes de mise en relation

Si vous vous lancez sans avoir constitué un réseau au préalable, vous pouvez facilement trouver vos premiers clients via des plateformes de freelancers. Malt, Upwork, Behance ou Fiverr sont des exemples de plateformes à investir quand vous démarrez. (Personnellement, celle qui a le mieux fonctionné pour moi est Upwork !)

En effet, il est très facile de nos jours de trouver des clients sur internet. Mais attention, la concurrence est rude ! Ces plateformes permettent en effet à des travailleurs du monde entier de proposer leurs services. Les habitants de pays dans lesquels le coût de la vie est moins cher pourront donc proposer des tarifs beaucoup moins élevés.

Alors, comment vous démarquer ? En prouvant vos compétences et en valorisant votre travail. N’ayez pas peur de montrer pourquoi vous êtes la bonne personne pour cette mission ! Le personal branding est primordial quand on cherche des clients sur internet. 

Démarcher directement

En réfléchissant au persona de votre client idéal, il est possible que vous ayez eu en tête des noms d’entreprise. Si tel est le cas, contactez-les directement ! Utilisez Google ou bien Linkedin pour trouver les adresses des interlocuteurs à privilégier.

Préparez un message clair, concis, dites pourquoi vous aimeriez travailler avec eux et en quoi vous leur serez utile. Mon conseil personnel ? Joignez un portfolio personnalisé de votre travail : un exemple d’article pour leur blog, un exemple de fiche produit, un exemple de logo… Montrez que vous voulez vraiment travailler avec eux, et que vous les contactez car vous appréciez leur marque.

N’hésitez pas à travailler l’objet de votre mail ainsi que son contenu : mots en gras, lien direct vers votre site… Mettez toutes les chances de votre côté pour capter l’attention.

Trouver ses premiers clients en freelance : pour finir

Vous l’aurez compris, il n’y a pas UNE solution miracle pour trouver ses premiers clients quand on se lance dans l’aventure du freelancing ! 

Enfin, si vous souhaitez en savoir plus sur les méthodes pour trouver des clients en freelance, vous pouvez vous inscrire à ma formation pour freelancer. Rejoignez une véritable communauté d’entraide et suivez mes cours grâce à des vidéos hebdomadaires en live. N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus !